L’histoire du cirque


Colisée de Rome

Colisée de Rome

Le cirque existe depuis l’Antiquité, il y a plus de 3000 les Égyptiens organisaient des défilés d’animaux sauvages. C’est sous les Romains que le stade, où étaient organisés des combats de gladiateurs, des bestiaires, des défilés de voltigeurs à cheval et autres activités prit le nom de cirque. Au moyen âge se développe des groupes de personnes vivant de façons nomades qui se déplacent de ville en ville, pendant les foires et marché, présentant principalement des spectacles, des numéros d’acrobaties, de jonglages et de domptages qui se nomme les saltimbanques.

Le cirque traditionnel apparaît au 18ᵉ siècle, commençant principalement par les écuyers. Le cirque est itinérant, il appartient à une famille qui se transmet le savoir, ils montent les chapiteaux, les animaux sont présents, Monsieur Loyal et la clownerie aussi. L’émotion se fait dans le danger, le rire, le risque et dans l’exploit.

Après la Seconde Guerre mondiale, dans les années 50, le cirque traditionnel connaît une crise, une désaffection du public, lié à la radio et à la télévision. Dans les 70’s des jeunes artistes de cirque essaient de renouveler les arts de cirque avec quelques modifications, comme le lieu de scène et la disparition de Monsieur Loyal, en les remplaçant avec de nouvelles disciplines comme le théâtre, la danse et plein d’autres encore.

L’équipe Radio Caravane

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *