Abu Sakha, un artiste en détention en Israël


Un artiste privé de ses moyens d’expression

Mohammad Faisal Abu Sakha, 24 ans, est artiste de cirque et professeur à l’école de cirque de Ramallah en Palestine. Il est passionné et engagé auprès de programmes sociaux dans son pays et participe activement au festival international Festiclown et à d’autres échanges internationaux comme celui entre la Palestinian Circus School et le Lido, Centre Municipal des Arts du Cirque de Toulouse en 2011, 2012 et 2013.

Que s’est-il passé ?
Mohammad Faisal Abu Sakha a été arrêté à un checkpoint le 14 décembre 2015 par l’armée israélienne. Il a depuis été placé en détention administrative pour une durée indéterminée sans charge ni procès. Isolé, il n’a pas pu recevoir la visite de sa famille. Il a seulement pu rencontrer son avocat, grâce à une importante mobilisation internationale (notamment Amnesty International qui a lancé une Action Urgente pour le défendre).
Les autorités israéliennes ont recours de plus en plus fréquemment à la détention administrative depuis octobre dernier : plus de 580 Palestiniens étaient sous le coup d’une telle mesure à la fin de l’année 2015.

Un rassemblement aura lieu le samedi 20 février à 14h place Saint Etienne à Toulouse, afin d’obtenir leur libération. Les participants sont invités à amener de quoi faire du cirque, de la musique, de l’expression, de l’art…

Radio Caravane a rencontré Aurélien Zolli, artiste et ami de Mohammad Faisal Abu Sakha, pour nous détailler la situation.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *